Nos personnages célèbres

Urbain II

Jean-Baptiste BARGOIN : 1813 - 1885

Associé à Henri Lecoq, il fonde une entreprise qui commercialise des préparations pharmaceutiques et du thé.

Ils conçoivent le Café de glands doux Lecoq & Bargoin.

Il fait fortune. Ses deux enfants et son épouse étant morts avant lui, il décide de faire des legs à vocation philanthropique ou culturelle et fait son testament en conséquence le 1er mai 1882.

Le département reçoit son domaine de Bellevue (parc Bargoin) pour en faire un parc public qui devra porter son nom.

Alexandre PETIT : 1842 – 1927

Médecin à Royat, son cabinet devient un des hauts lieux mondains de la cité thermale.

En 1882, il publie son premier Guide médical aux eaux de Royat. Il prône les eaux contre la goutte et les rhumatismes.

De 1878 à 1882, il participe aux fouilles qui permettent de découvrir de nombreux vestiges gallo-romains dont les thermes anciens et les griffons des sources Saint-Mart et Saint-Victor.

Il restaure la grotte du chien à Chamalières.

Il s’installe  au Paradis et entre 1900 et 1925, il n'aura de cesse de l’aménager.

Marie QUINTON : 1854-1933

Elle rénove, à Royat, le moulin familial pour fonder en 1879 l'Auberge des Marronniers.

La mère Quinton, appelée dans sa jeunesse « Belle Meunière », accueille les amours clandestines du général Boulanger, et de sa maîtresse, Marguerite, vicomtesse de Bonnemains.

Après cela, Marie Quinton, veuve, sort un livre à succès, « Le Journal de la Belle Meunière, le général Boulanger et son amie », ce qui lui vaut une grande notoriété.

Elle crée différents établissement à Royat, Paris et Nice. Le restaurant « La Belle Meunière » existe toujours à Royat.

Marie Quinton

Auguste ROUZAUD : 1858 - 1934

Conseiller municipal, président des thermes et de la chambre de commerce, il fonde la chocolaterie « la marquise de Sévigné ».

En 1911, il rachète la Compagnie Générale des Eaux Minérales de Royat.

Il entreprend de rénover, agrandir, embellir la station thermale de Royat, qui prend un brillant essor, et lui doit sa prospérité. Il s'intéresse en outre à tout ce qui touche la vie de sa commune.

web-amelie-murat.png

Laure Amélie MURAT : 1882 - 1940

Romancière et poétesse française.

Elle passait l’été à Royat et tenait salon dans la librairie « La plume d’or ».

 

Médecins, historiens, ecclésiastiques, industriels, ingénieurs, archéologues, hommes politiques...

et même un pape !

Ils sont nombreux, les personnages célèbres à avoir œuvré à Royat !

Découvrez ci-dessous - par ordre chronologique - l'incroyable liste que nous avons réussi à reconstituer...

 

Eude de CHATILLON ou Odon de LAGERY, futur pape URBAIN II : 1042 – 1099

Il fait ses études au prieuré de Royat, où Il apprend l’exercice du pouvoir.

159ᵉ pape de l’Église catholique sous le nom d'Urbain II. Il est à l'origine de la première

croisade en lançant, le 27 novembre 1095, l'appel de Clermont qui en sera le déclencheur.

 

Gabriel SIMEONI Le Florentin : 1509 - vers 1575

Ingénieur savant, médecin et archéologue, il séjourne en Auvergne et publie  sur la « Limagne

d'Auvergne » (1561). Il est chargé par l'évêque de ClermontGuillaume Duprat, d’alimenter en

eau potable sa ville à partir de Royat : Le captage de la grotte Siméoni remplira ce rôle jusqu’au

milieu du XXe siècle.

 

Camille de NEUFVILLE : 1606 - 1698

Prieur-seigneur de Royat, Il était aussi abbé de Mozac.

 

Géraud DE CORDEMOY : 1626 – 1684

Historien, philosophe, avocat, lecteur du Dauphin, ami- de Bossuet, membre de l'Académie

française, sa famille était originaire de Royat où elle existe encore, représentée par de nombreux

Cordemoy.

 

Abbé Antoine DELARBRE : 1714 - 1807

Médecin, botaniste, curé de Royat (1765-1779), puis curé de la cathédrale de Clermont (1779 - 1792 et de 1802 à 1807), Il a fondé le jardin botanique de Clermont, en 1781.

On peut voir, à la mairie de Royat, les registres paroissiaux de ce bourg, annotés et écrits par l'abbé Antoine Delarbre.

 

Pierre CHAMBAUD : 1764 - 1831

Après une exemplaire carrière dans l’armée de Napoléon 1°', celui-ci lui accorde le titre nobiliaire de chevalier. Il devient maire de Chamalières (1810 à 1815). Propriétaire du château de Bellevue (parc Bargoin), il y cache, en 1815, le général Mouton-Duvernet dévoué à l'Empereur.

 

Léger BOURGOIGNON D'ALÈS : 1774 - 1847

Maire de Royat, de 1830 à 1832, très-aimé dans sa ville. Il s'occupe de météorologie, de topographie et d'un projet pour relier Clermont-Ferrand à Paris par un canal navigable. Il fait des conférences sur l'agriculture et conçoit divers plans grandioses pour une future station thermale à Royat.

La famille Bourgoignon a été propriétaire, pendant un temps, de l'ancien Château ou prieuré de Royat.

 

François THIBAUD-LANDRIOT : 1777 - 1848

En 1809, imprimeur-libraire à Riom, puis imprimeur à Clermont-Ferrand (1821-1848), il devient maire de Royat (1843-1846). En 1843, il participe avec M. l'abbé Védrine à la découverte des eaux thermales de Royat.

 

Abbé Antoine VEDRINE : 1792- 1873

Prêtre dont le souvenir est inoubliable.

Dès 1843, il entreprend des fouilles qui mettent à jour une partie de l'établissement thermal gallo-romain et la Grande Source qui sera rebaptisée Source Eugénie en 1865.

Ayant acheté, à la famille Bourgoignon, l'ancien Château ou prieuré de Royat, il en a fait généreusement don en 1873 à la paroisse pour loger les desservants.

 

Pierre Gabriel Auguste PEYGHOUX : 1796 - 1858

Docteur en médecine, professeur à l’école secondaire de médecine de Clermont-Ferrand, conseiller de préfecture, historien local, numismate, archéologue, auteur, membre de l’académie de Clermont. Il est Maire de Royat, de 1852 à 1858.

 

 

André Louis Hippolyte RENOUX : 1803 - 1880

Président de la commission des Hospices de Clermont-Ferrand, chevalier de la Légion d’honneur, il est Maire de Royat de 1876 à 1880. Le marché Renoux de Clermont-Fd a été créé grâce à ses legs testamentaires.

 

Jean-Pierre Emile THIBAUD : 1806 - 1896

Erudit, archéologue, peintre sur verre de premier ordre, Il publie en 1843,  «  Royat, ses eaux, ses environs ». Il donne les plans du futur clocher de l'église de Royat (1848).

 

François MAURY : 1807 – 1882

Il crée à Clermont-Fd, vers 1840, l'institution Charlemagne, qu'il dirige jusqu'en 1852.

Maire de Royat (1859-1876), longtemps excellent secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences, arts, lettres de Clermont-Fd. Poète de grand talent, couronné par un grand nombre d'académies, Il publie en 1862, « Royat, notice historique et description ».

 

Charles Auguste Duc de MORNY : 1811-1865

Il se lance dans la fabrication de sucre de betterave en rachetant la sucrerie de Bourdon.

En 1842, élu député du Puy-de-Dôme, Il réactive les thermes avec la découverte des bains antiques.


                                                                                                                  

 

Agis LEDRU : 1816 - 1885

Architecte, maire de Clermont-Ferrand de 1846 à 1851, Il construit l’établissement thermal de Royat inauguré en 1854

Il est chevalier de la Légion d'honneur et officier de l'Instruction publique.

 

Guillaume FABRE : 1823 - 1894

Peintre, verrier, antiquaire, conseiller municipal de Royat, Il crée, chez lui, place Renoux, un curieux musée composé de collections d’armes, depuis l'époque gauloise à nos jours. Il vend ce musée en rente viagère à M. Grimaud, commissaire-priseur à Clermont-Ferrand.

Paul Louis BASSET : 1830 - 1895

Interne des hôpitaux de Paris, Docteur en médecine, de 1858 à 1880 il est successivement inspecteur des eaux de St-Nectaire et de Bot. Chevalier de la Légion d'honneur (1869).

Médecin des ambulances militaires de Royat, durant l'hiver de 1870-1871.

Médecin  et inspecteur des Eaux de Royat et de Saint-Mart jusqu’en 1881, Il est aussi membre titulaire de la Société d'hydrologie médicale de Paris.

Il fait construire la villa des Champs Elysées (4 avenue de la Gare à Chamalières).

 

Gustave Camille ALLARD : 1832 - 1864

Il est successivement médecin inspecteur des eaux de Saint Honoré les Bains en 1856 et de Royat en 1860. Professeur suppléant à l'école de médecine de Clermont-Ferrand, il publie sur Royat des brochures excellentes.

En collaboration avec le Père Dominique de l'ordre des Franciscains, il fonde, à Royat, un hôpital destiné aux pauvres. En 1863, Il est nommé chevalier de la Légion d'honneur. Les employés de l'établissement se cotisent pour lui remettre une croix enrichie de diamants. Il meurt à l’âge de 33 ans, épuisé par le travail.

 

Docteur BAZIN :

Dermatologue réputé à l’hôpital parisien « Saint Louis », il devient professeur de médecine à Clermont-Ferrand en 1860, puis inspecteur des eaux de Royat.

Il fut l'un des premiers à envoyer des eczémateux aux eaux de cette station.

 

François BOUCAIJMONT : 1824 - 1892

Elève de l'école pratique de chimie et maître en pharmacie de l'école supérieure de Paris,  médecin, nommé vice-président de la Société des eaux de Royat, il concourt à la prospérité de la station thermale.

En 1881, il succède au docteur Basset comme inspecteur des eaux de Royat. Il sera le dernier.

 

Ambroise TARDIEU : 1840-1912

Historien local et généalogiste des familles nobles auvergnates, Il écrit : « Histoire illustrée du bourg de Royat en Auvergne, 1902. »

Il réside  l'été à Royat.

 

Jean-Claude LÉOPOLD : 1841 - 1896

Historiographe de la Lorraine s'installe à Clermont-Ferrand en 1872, et fonde, à Royat, en 1873 un atelier photographique où affluèrent les plus grands noms. Il crée, dans son atelier, une suite de curieux costumes auvergnats, très originaux et très goûtés.

                                                                                    

 

 

 

 

 

Louis LANDOUZY : 1845 - 1917

Médecin, il étudie les eaux de la source Eugénie et les effets des bains carbo-gazeux.

 

 

 

 

 

                                                                                                

 

 

 

 

 

Henri VASQUEZ : 1860 - 1936

Médecin, cardiologuephysiologiste et professeur de clinique thérapeutique à la Faculté de Médecine de Paris, Il est l’un des fondateurs de la cardiologie française et Inventeur d’un appareil mesurant la pression artérielle.

 

Jean GRAND : 1867 – 1896

Né à Royat,  élève de l'école centrale des arts et manufactures, il part pour Madagascar. Etant en mission au service d'une société de recherches métallurgiques, il tombe dans un guet-apens et est massacré en 1896.

Bienfaiteur, Il avait donné 4000 francs aux pauvres de Royat et aux élèves pauvres des écoles laïques, ainsi que deux prix de 50 francs chacun, chaque année. La commune de Royat a fait placer une plaque sur sa maison natale.

 

Joseph AGID : 1869 – 1931

Son ascension sociale est spectaculaire : Il débute comme groom et devient, en quelques années, Directeur d’hôtel.

En 1909 Joseph et Alexandre, son frère, s'associent et achètent l'Hôtel Continental de Royat. Ils l'agrandissent et le renomment "Hôtel Hermitage". Ils bâtissent un nouvel édifice et le baptisent le Royat-Palace. Le toit de l'Hôtel Hermitage deviendra la fameuse terrasse du Royat Palace.

1929 Joseph reçoit la médaille de Chevalier de la Légion d'Honneur. Cette même année, il fait l'acquisition du Château de Charade et fait construire sur ces terrains le Golf et Country Club de Charade pour l'agrément de la clientèle du Royat Palace.

 

Jean HEITZ : 1876 – 1930

Médecin, il est connu pour ses recherches scientifiques concernant la pathologie cardiovasculaire, en particulier les artérites oblitérantes. C’est sur son initiative qu’est construit en 1905 le pavillon Saint-Mart, permettant de soigner la goutte avec des bains de jambes et de pieds. Tout au long de sa carrière, le docteur Heitz ne cessera d’attirer l’attention sur la station thermale.

Jean COHENDY-BOUCHET

Maire de Royat de 1880 – 1902

 

Mr et Mme Annet- TRINQUARD :

Fondent la blanchisserie Trinquard en 1892 pour répondre à la demande des hôtels et des restaurants de la station thermale.

 

Antoine PHELUT

Adjoint au maire de 1896 à 1912.

 

Joseph DEMARTY :

Minéralogiste, fonde la Taillerie en 1899.

 

Honoré  FLEURY

Honoré Fleury et sa famille rachètent et font fructifier la taillerie.

 

                                                                                     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Raoul MABRU : 1882 ou 1888 - 1957

Sculpteur auvergnat, il aurait sculpté 19 monuments aux morts, dont celui de Royat.

Conseiller municipal en 1929.

 

Pierre PAULET : 1893 - 1958

Fils d’un cultivateur, Pierre Paulet fait quatre années d’études à l’école professionnelle, débute comme aide-comptable en 1909 et devient en 1928 directeur du bureau de comptabilité de son entreprise. Il est mobilisé pendant la Première Guerre mondiale.

A son retour, il crée et assure le secrétariat de l’Union des combattants et des victimes de guerre de Royat. En 1924, il est secrétaire de la section SFIO (Section Française de l’Internationale Ouvrière)

L’année suivante, il devient maire adjoint.

Jean YBERTY :

Président de l’Automobile Club d’Auvergne, administrateur des eaux de Royat, vice-président de la chambre de commerce et conseiller municipal, il s’implique dans le lancement de la grotte rouge qui tente de concurrencer la grotte du chien.

 

 

Le coin des écrivains...

 

 

  • Charles NODIER (1780 -1844) et Baron TAYLOR (1789 - 1879) : « Voyages pittoresques et artistiques dans l’ancienne France » paru en 3 volumes 1829 -1833

  • Louis NADEAU (1822 -     ) : « Gergovia, le Mont Dore et Royat »

  • Nicolas CHABROL : « Royat et les peintres romantiques »

 

 

Celui des artistes peintres...

 

  • Eugène ISABEY (1803 -1886, peintre lithographe) : Gorge de Royat

  • Adrien DAUZATS (1804 -1868, peintre orientaliste aquarelliste)

  • Paul HUET (1803 -1869, Peintre et graveur) : Sources de Royat

  • Hubert CLERGET (1818 -1899, peintre et lithographe) : La grotte des laveuses 

  • Charles BOUR (1814 -1881, dessinateur et lithographe) : La Tiretaine, Le vieux bourg à Royat, Paysannes de Royat

  • Jean-Charles REMOND (1795 -1875 )

  • Antoine ROUX (1821- 1887 Peintre paysagiste auvergnat) : La rue de la grotte, Basse-cour à Royat

  • Alfred RENAUDIN (1866 – 1944, peintre paysagiste) : Les lavandières à Royat

  • Théodore ROUSSEAU (1812 – 1867   peintre paysagiste) : Vallée et église de Royat

  • Jean-Baptiste Camille COROT (1796 -1875, résidait à Royat en 1839) : Royat, Homère et les bergers

  • Armand Théophile CASSAGNE (1823 -1907, Peintre aquarelliste) : Intérieur de maison à Royat

  • Prospère MARILHAT (1811 – 1847 né à Vertaizon, Naturaliste)

 

Sans oublier les curistes renommés...

  • 1834 : Prosper Mérimée

  • 1859 : George Sand                                               

  • 1862 : Napoléon III et Eugénie : simple visite

  • 1869 : Les Frères Goncourt

  • 1875 : Anatole France

  • 1880 : Alphonse Daudet

  • Alexandre Dumas (fils)

  • 1883 : Guy de Maupassant

  • 1888 : Stéphane Mallarmé

  • 1901 : Maurice Barrès

  • 1912 : Paul Bourget

  • Le Prince de Galles (futur Edouard VII)

  • Léopold II roi des Belges

  • La reine d’Italie

  • Sarah Bernhard, Colette

  • Maurice Leblanc (auteur d’Arsène Lupin)

  • Maurice Masterlinck (Prix Nobel de littérature 1911)

  • ……

Alexandre Petit
Auguste Rouzaud.jpg
JB Bargoin